Concert de fin de saison – Des Abysses à l’Espace

23 juin 2024 – 15h30

Conservatoire de Tourcoing – Auditorium Albert Roussel

Pour clôre la saison 2023-2024, l’OHTG vous emmène en voyage des « Abysses à l’Espace » !

  • Abysses – Alain Baltès

« Abysses » d’Alain Baltès, composée pour orchestre d’harmonie, est une œuvre captivante qui explore les profondeurs mystérieuses de l’océan. À travers des textures sonores immersives et des harmonies sombres, cette pièce transporte l’auditeur dans un voyage sous-marin fascinant. Les variations de dynamique et de timbre recréent l’ambiance énigmatique et majestueuse des abysses océaniques.

  • La Cathédrale Engloutie – Claude Debussy

A l’origine écrit pour piano, ce prélude est un exemple de l’impressionnisme musical de Debussy, en ce qu’il est une représentation musicale, ou une allusion, d’une image ou d’une idée. Cette pièce est basée sur une ancienne légende bretonne dans laquelle une cathédrale, immergée au large des côtes de l’île d’Ys, s’élève de la mer par des matins clairs lorsque l’eau est transparente. On peut entendre des sons de prêtres scandant, des cloches qui sonnent et des orgues qui jouent, de l’autre côté de la mer.

  • Les Fontaines de Rome – Ottorino Respighi

« Les Fontaines de Rome », adaptées ici pour orchestre d’harmonie, est une suite symphonique qui célèbre la beauté des fontaines de la ville éternelle à différents moments de la journée. Avec des orchestrations brillantes et des couleurs sonores riches, cette œuvre évoque le charme et la splendeur de chaque fontaine, depuis l’aube jusqu’au crépuscule. Les jeux de lumière et d’eau sont magnifiquement recréés par les variations de timbre et de dynamique, transportant l’auditeur au cœur de Rome.

  • Neptune – Extrait des « Planètes » – Gustav Holst

« Neptune » est la septième et dernière pièce de la suite orchestrale « Les Planètes » de Gustav Holst, adaptée ici pour orchestre d’harmonie. Cette version capture le mystère et l’infini de l’univers à travers des harmonies subtiles et des textures sonores éthérées. Le mouvement se termine par une disparition progressive du son, symbolisant l’infini et l’inconnu, laissant l’auditeur dans une contemplation silencieuse.

Vous pouvez acheter vos billets en cliquant sur le bouton ci-dessous:

Si le bouton ne fonctionne pas … merci de cliquer sur le lien ci-dessous : 

https://www.billetweb.fr/concert-de-fin-de-saison-2024-des-abysses-a-lespace